L’Homme n’est pas le seul primate à combiner des sons pour communiquer

Le langage, dont l’origine reste encore un mystère, est infiniment complexe avec notamment une capacité de l’Homme à combiner des sons pour générer un nombre illimité de messages. Les éthologistes du laboratoire EthoS en collaboration avec des chercheurs de l’université de St Andrews (Ecosse) et de l’université d’Abidjan (Côte d’Ivoire, ont testé l’hypothèse que le langage est le fruit d’une longue évolution et que des précurseurs pourraient être présents chez d’autres espèces de primates. Ils ont ainsi montré que des singes cercopithèques ajoutent un suffixe à leur cri d’alarme pour modifier le message encodé. Cette étude est publiée dans la revue Proceedings of the Royal Society of London B.

Mone de Campbell