Soutenance de thèse de Nadège Aigueperse

Nadège Aigueperse soutiendra sa thèse le mardi 28 février 2017.

Nadège Aigueperse

Soutenance de thèse, intitulée " Influence des jeunes sur le comportement maternel et conséquences développementales chez la caille japonaise (Coturnix c.japonica)" qui aura lieu le mardi 28 février à 10 h à Rennes sur le campus de Beaulieu en salle des thèses (bâtiment 1, 1er étage).

Composition du jury :
 

Raymond NOWAK (rapporteur,INRA Nouzilly)
Heiko RÖDEL (rapporteur, Université Paris XIII)
Catherine BLOIS-HEULIN (examinatrice, Université de Rennes 1)
Violaine COLSON (examinatrice, INRA Rennes)
Michel SAINT-JALME (examinateur, MNHN Paris)
Clémentine VIGNAL (examinatrice, Université de St Etienne)
Sophie LUMINEAU(directrice de thèse, Université de Rennes 1)
  

Résumé:

Le développement comportemental de l’individu est particulièrement sensible aux influences sociales précoces. La mère, en tant que partenaire privilégié des jeunes dès la naissance, joue un rôle primordial dans leur survie et leur développement. Chez l’oiseau précoce, s’il est bien établi que le comportement maternel varie en fonction des caractéristiques personnelles de la mère, en revanche le rôle des jeunes dans ces variations et les conséquences sur leur développement restent encore méconnus. Chez la caille japonaise (Coturnix coturnix japonica), nous nous sommes, dans un premier temps, intéressés à l’influence d’un lien de parenté entre la mère et tous ses cailleteaux. Nous avons montré que ce facteur n’induisait pas de variation de son comportement maternel, permettant de poser l’hypothèse d’une faible sélectivité parentale chez cette espèce. Nous avons montré qu’en revanche un changement de comportement des cailleteaux suite à une modification de l’environnement prénatal pouvait améliorer le comportement maternel en diminuant l’agressivité maternelle. Nous avons ensuite démontré qu’un nombre de cailleteaux plus important induisait une amélioration des premières interactions mais amenait un rejet émancipatoire plus précoce de la part de la mère. Enfin nous avons exploré l’influence de la composition sexuée de la fratrie. Il apparait que les mères s’investissaient plus auprès de leurs petits mâles mais que cela était dépendant du sexe des autres membres de la fratrie. L’ensemble de nos travaux montre que les variations du comportement maternel ont une influence certaine sur le développement comportemental des jeunes dont le sexe détermine leur sensibilité aux différents traits maternels.