Workshop à l'université de Toulouse

"Ethique de la recherche en psychologie et sciences du comportement"

Société Française de Psychologie

"Ethique de la recherche en psychologie et sciences du comportement"

Virginie Durier participera à la journée sur l'éthique de la recherche en psychologie organisée par la société française de psychologie le mercredi 29 mars 2017 à l'université de Toulouse.

 
La pratique de la recherche portant sur l’humain confronte le chercheur à la question : « Comment dois-je agir et pour quel motif ? » . La prise de décision est d’autant plus difficile que les contraintes à prendre en compte sont nombreuses voir en opposition : quelle décision maximise le respect des règles et intérêts scientifiques ? Quelle décision maximise l’intérêt et la protection des personnes incluses dans nos recherches ? Enfin, sur quelles règles, communément admises dans la profession et la société, doit se baser notre décision ?
 
Les psychologues abordent la question de la déontologie depuis plus de 50 ans avec la formulation en 1961 d’une première version du code de déontologie des psychologues (Société Française de Psychologie - SFP). Si cette problématique est aujourd’hui travaillée par un groupe de travail interorganisationnelle (GIREDEP), la pratique de la recherche est, quand à elle, encadrée par le législateur par la loi de bioéthique dont la loi Jardé est la version la plus actuelle. Caverni souligna dès 1998 la non-adaptation de la loi de bioéthique à la recherche en psychologie. L’auteur proposa un code (code Caverni) qui fut mis à jour par le Département Recherche de la SFP en 2011.
 
Ces codes liés à la pratique de la recherche indiquent les principes éthiques à respecter dans le cadre de la recherche. Si l’ensemble des collègues chercheurs plébiscite ces règles éthiques, il manque toujours une adhésion officielle de la profession dans son ensemble à un code, ainsi que les moyens permettant sa mise en œuvre.

https://www.sfpsy.org/IMG/pdf/Programme_Workshop_Ethique.pdf