Développement sensorimoteur

L’équipe s’intéresse à la maturation des systèmes sensoriels aux niveaux comportemental et cérébral chez les céphalopodes.
Les investigations neurobiologiques sont principalement basées sur la morphométrie, la détection des neurofilaments phosphorylés (éléments du cytosquelette présents dans les neurones matures), la quantification des monoamines (principalement la sérotonine) et de leurs récepteurs.
Nous étudions les effets de stress chroniques de l’embryon (odeurs de prédateurs potentiels) sur le comportement et le cerveau des nouveau-nés.