Nawell Mezrai

Doctorante

Nawell Mezrai

E-mail : 

Phone :  +33 2315668

  1. Activités de recherche
  2. Activités d'enseignement
  3. Cursus
  4. Activités collectives

Activités de recherche

Modèles d’étude :
La seiche (Sepia officinalis)
 
Mots-clés :
Ontogénèse, stress prénatal, apprentissage, mémoire, développement cérébral

Thèse :
Effets de stress prénatals sur les capacités d’apprentissage embryonnaire et post-embryonnaire chez la seiche Sepia officinalis

Ce projet de thèse fait partie et est pris en charge par le programme Presto’Cog (ANR Blanc-2014-17). Il vise à déterminer l’influence de stress artificiels ou naturels perçus par l’embryon de seiche sur ses capacités d’apprentissage avant l’éclosion, juste après l’éclosion et quelques semaines plus tard. Les nouveau-nés de seiches ne bénéficiant d’aucun soin parental, leurs chances de survie en milieu naturel dépendent de leurs capacités à éviter les prédateurs, trouver des proies, et s’adapter rapidement aux caractéristiques de l’environnement de la ponte. Cela repose sur de bonnes capacités d’apprentissage très tôt dans le développement alors que le cerveau est encore immature. Plusieurs travaux dans notre laboratoire ont montré l’influence cruciale de l’expérience prénatale des embryons dans l’expression des comportements post-natals (choix des proies, des abris, optimisation des comportements défensifs). D’autre part, les données de la littérature apportent des conclusions contradictoires sur effets délétères ou bénéfiques des stress perçus par l’embryon sur les comportements du jeune. Nous nous proposons de soumettre les embryons de seiche à des stress naturels (odeurs de prédateur) ou artificiels (éclairage fort) et de mesurer les conséquences de ces stimulations sur les capacités d’apprentissages associatif et non associatif à différentes étapes clés du développement : prénatale, néonatale et postnatale. Pour chaque type d’apprentissage, nous étudierons l’implication éventuelle de structures cérébrales d’intérêt (lobes vertical et optiques) à l’aide de marqueurs d’activation cellulaire. Ces données seront cruciales tant sur un plan fondamental pour mieux comprendre les effets de stress sur les développements cérébral et cognitif, que sur le versant appliqué, pour envisager des programmes de réintroduction de juvéniles compétents en nature et compenser les 30 à 50% d’œufs de seiche détruits en Normandie car pondus sur les casiers relevés par les pêcheurs.
 

Activités d'enseignement

  • Master 2 AquaCaen – TP : « Méthodologie en Ecologie - Adaptation Comportementale et Environnement : application à l’aquaculture »
  • Licence 3 Psychologie – TD : « Résolution de problème chez un corvidé »
  • Licence 2 Psychologie – TD : « Influences périnatales sur le
    développement comportemental »
  • Licence 2 Psychologie – TP : Méthodes de la psychobiologie

Cursus

  • 2014/2015 : Master 2 Neurosciences, université de Caen
  • 2013/2014 : Master 2 : Comportement Animal et Humain, université de Rennes I
  • 2012/2013 : Master 1 : Comportement Animal et Humain, université de Rennes I
  • 2008/2012 : Licence de biologie des organismes, université de Rennes I

Activités collectives

  • Membre du conseil d'unité EthoS depuis 04/2017