La relation mère-jeunes chez l’oiseau

Nous étudions la conduite de la mère envers ses jeunes afin de comprendre les mécanismes impliqués dans l'influence maternelle et/ou de la transmission non génétique mère-jeunes. Nous caractérisons ainsi le comportement maternel et les styles maternels, et développons des recherches basées sur l’interaction animal-robot à l'aide d’un robot comme substitut maternel ou social.

Interaction animal-robot
  1. Variabilité des soins maternels et première preuve de styles maternels chez les oiseaux
  2. Interactions animal-robot
  3. Faits marquants

Variabilité des soins maternels et première preuve de styles maternels chez les oiseaux

Différences individuelles

Nous cherchons à caractériser la variabilité individuelle du comportement maternel chez la caille en particulier. Au niveau intra individuel, nous cherchons à déterminer les  facteurs de variation  de la conduite des jeunes, comme des facteurs d'expérience (précoce ou adulte) ou des facteurs intrinsèques (lignée génétique, tempérament ou âge..).

Style maternel

Enfin, au niveau interindividuel, nous recherchons la constance de la conduite maternelle sur plusieurs périodes de reproduction et avons donné la première preuve de  styles maternels des oiseaux qui présentent de fortes similitudes avec les espèces de mammifères.

Interactions animal-robot

.

Robot autonome

En intégrant des robots autonomes dans des groupes de jeunes oiseaux, notre objectif est de contrôler avec précision le comportement de l'un des partenaires impliqués dans les relations familiales. Nous cherchons à établir une relation entre l’animal et le robot au-delà des interactions, afin de manipuler ensuite les caractéristiques comportementales du robot pour détecter les mécanismes d’influences sur le développement des jeunes..

Stereo-videographie rotative

Nos recherches s’orientent en particulier sur le développement du comportement spatial du jeune oiseau. Dans ce contexte, nous développons aussi des méthodes optiques innovantes de suivi trajectométrique en 2D et 3D, au laboratoire et sur le terrain.

Faits marquants

  • Les mères sont plus ou moins maternelles selon leur trait individuel et leur expérience : les femelles les plus émotives ou qui n’ont pas été maternées sont les plus maltraitantes, et les femelles les plus âgées ou qui ont déjà été maternelles sont les moins maltraitantes et rejetantes.
  • Nous avons montré la constance des différences interindividuelles du comportement maternel sur plusieurs périodes d'élevage chez les cailles, et donné la première démonstration de styles de maternage  chez les oiseaux, les deux principales dimensions discriminant les mères étant l’agressivité et le rejet.
  • Un robot autonome  peut avoir un effet sur le développement du comportement spatial d’oiseaux. Des cailles ayant fréquenté un robot mobile pendant leurs 10 premier jours de vie ont plus de facilité à résoudre un test de détour spatial que des cailles ayant fréquenté un robot statique (de Margerie et al. 2011). Des différences similaires de capacités spatiales ont été retrouvées en comparant des cailles maternées et non-maternées (de Margerie et al. 2013).
  • Les trajectoires spatiales d’animaux en liberté peuvent être mesurées en 3 dimensions, avec une précision supérieure au GPS, et sans besoin de tagger les animaux (de Margerie et al. 2015). Cette méthode optique développée au laboratoire, dénommée RSV (Rotational Stereo Videography), a de nombreuses applications biologiques (éthologie, écologie, biomécanique).