Pilotage

  1. GIS CCS - Groupement d'Interêt Scientifique "cerveau- comportement- societé"
  2. LIA VOCOM - Laboratoire International Associé

GIS CCS - Groupement d'Interêt Scientifique "cerveau- comportement- societé"

Historiquement, plusieurs projets communs ont été montés entre éthologues et psychologues. Cette collaboration initiale manquait toutefois de visibilité d'où l'idée de finaliser ces liens et de créer une vitrine. La création récente en 2008 du GIS-CCS (Groupement d'Interêt Scientifique-Cerveau, Comportement, Société) répondait parfaitement à ce souhait. Le GIS-CCS au-delà des deux disciplines fondatrices (éthologie et psychologie) regroupe aujourd'hui des équipes de neurologues, de psychiatres, des spécialistes de l'imagerie médicale et du traitement du signal, des sociolinguistes, des philosophes mais aussi des économistes et des juristes.
Ces regards croisés permettent d'apporter des éclairages nouveaux sur l'étude du comportement et sur ses bases biologiques.

http://gis-ccs.univ-rennes1.fr/

LIA VOCOM - Laboratoire International Associé

Laboratoire International Associé VOCOM "Evolution de la communication vocale" Impacts du système social, de la phylogénie et des conditions de vie

Ce projet vise à mettre en synergie les compétences complémentaires de groupes de recherche français et sud-africains autour de la question de l’évolution de la communication vocale et des facteurs en jeu.
Les équipes sud-africaines permettent l’accès à des sites d’étude privilégiés et des techniques de terrain pour observer et enregistrer des espèces clés par rapport au projet. L’équipe française apporte son expertise en acoustique et éthologie en général.
Le projet allie donc des études descriptives et expérimentales de terrain et des études expérimentales ainsi que des analyses de vocalisations en laboratoire. Ce projet, construit sur une collaboration existante entre la Rhodes University (Afrique du Sud) et l’Unité EthoS de Rennes (France) s’enrichit de nouveaux membres d’Ethos s’impliquant et de l’apport de trois autres groupes sud-africains.
Le projet permettra des échanges de scientifiques statutaires et d’étudiants doctorant et de master et contribuera en particulier à la publication de la base importante de données déjà collectées et à l’exploitation de sites d’étude majeurs récemment découverts.
Le projet vise à examiner :
1) l’impact du système social sur la différenciation individuelle et les différences liées au sexe,
2) le poids de la place phylogénétique,
3) l’impact des conditions de vie (habitat…) sur la structure des vocalisations et l’évolution de répertoires complexes, voire d’imitations interspécifiques.
Le projet est également d’assez longue durée pour envisager d’étudier la transmission entre individus. Des groupes d’espèces d’oiseaux chanteurs et non chanteurs (incluant des systèmes sociaux diversifiés), ainsi que des Mammifères africains connus pour avoir un répertoire vocal complexe (mais pas décrit : guépards, damans) serviront de support à cette recherche comparative. Le projet s’enrichit de plus de la possibilité de réaliser des études cognitives  de terrain, incluant des enregistrements in situ de l’activité vocale, de perception auditive et vocale et à terme de l’activité cérébrale.

LIA VOCOM